DU « Faire œuvre comme on fait société » Médiation-production en arts contemporains

Instrument de cohésion sociale et de développement, l'action culturelle est devenue un champ transversal des politiques locales. Les projets artistiques et culturels de territoire, en faisant appel à l'implication des citoyens, invitent à repenser les rapports entre la société civile, les artistes et les acteurs publics et privés.

La formation « Faire oeuvre comme on fait société » inspirée de l'action Nouveaux commanditaires, mise en oeuvre par la Fondation de France, ambitionne de penser les liens entre art et société, autour des questions telles que : comment déléguer à des citoyens une responsabilité publique ? Comment intégrer les citoyens à la définition du projet culturel, et à la nécessité d'une oeuvre ? Comment réinventer une nouvelle forme de relation entre la société, les artistes et leurs oeuvres.

Ce DU s'inscrit dans :

  • le Master Arts parcours "Exposition-production des oeuvres d'art contemporain" de l'Université de Lille ;
  • une collaboration avec le laboratoire Centre d'Etudes des Arts contemporains (CEAC) et la Fondation de France.

 

 Publics visés et pré-requis

La formation s'adresse à des personnes possédant un niveau bac+4 ou ayant au moins 3 années d'expérience professionnelle, dans le champ de la culture, notamment des arts contemporains :
arts plastiques, musique, danse, théâtre, architecture, design... Elle s'adresse également à des agents territoriaux investis dans les champs de la culture, de la gestion de projets culturels, de la politique de la ville, de l'aménagement des territoires,... qui souhaitent renforcer leurs compétences professionnelles.

 

Objectifs

  • Renforcer les capacités des stagiaires à élaborer des stratégies culturelles qui prennent en compte la variété des besoins et des territoires, la transformation des cadres et des objectifs de l'action publique.
  • Leur permettre de développer des stratégies fondées sur l'écoute et l'implication du citoyen dans la définition et l'articulation des projets.
  • Apprendre à analyser les écosystèmes culturels, comme l'évolution des pratiques professionnelles et les modalités d'organisation et de financement des projets.

 

Modalités pédagogiques

Il s'agit d'une formation qui se construit sur une logique de projet et s'appuie sur des études de cas. Elle fait appel à la propre expérience des stagiaires pour croiser les approches, s'appuyer sur leurs éclairages et capacités d'analyse pour fonder une mise en oeuvre de projet. Les ateliers projet, proposés dès le démarrage de la formation, permettent aux stagiaires de s'approprier de nouveaux outils de médiation et de négociation. Des études de cas et des enseignements théoriques permettent de comprendre l'articulation d'un nouveau mode d'action à partir de l'écoute de la demande citoyenne.

 

Compétences visées

Cette formation vise à :

  • accroître les capacités des participants à conduire une action culturelle, dans une logique d'intérêt général ;
  • savoir analyser les risques et opportunités liés aux transformations politiques, économiques, sociales et culturelles contemporaines ;
  • mobiliser des savoirs théoriques pour une meilleure gestion de projet ;
  • développer une capacité d'écoute et d'interprétation des besoins ainsi qu'une capacité de médiation et de négociation pour mettre en oeuvre en place des projets novateurs ;
  • être force de propositions en tant qu'opérateur dans le développement culturel des populations et des territoires.